Suivi du lac Saint-Charles – Bilan des campagnes 2011 à 2013

Le constat le plus saillant de la présente étude est l’augmentation de plus de 30 % de la conductivité spécifique des eaux du lac Saint-Charles depuis 2011. Cette augmentation est également mesurée en amont du lac Saint-Charles (à la station située à l’embouchure de la rivière des Hurons, principal affluent du lac), suggérant que la cause du phénomène se retrouve plus en amont. C’est pourquoi l’APEL pose l’hypothèse que l’augmentation de la conductivité serait principalement attribuable à la mise en service du nouveau tronçon de la route 175 en 2012.

Référence à citer : APEL (2015) Suivi du lac Saint-Charles – Bilan des campagnes 2011 à 2013, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 138 pages.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2015 Lac Saint-Charles