Évaluation de la contamination du lac Clément, de son bassin versant et de la nappe phréatique par les sels de voirie – Charlesbourg

Le lac Clément, situé à la limite de l’arrondissement de Charlesbourg (Ville de
Québec) et de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury, est sujet à une problématique
de dégradation anthropique par les sels de voirie. Le lac Clément, ainsi que ses tributaires,
connaissent des valeurs de conductivité et de concentrations en ions chlorure anormalement
élevées, dépassant de manière générale le seuil de toxicité chronique pour les chlorures,
établi à 230 mg/L par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des
Parcs (MDDEP). Face à cette problématique de dégradation d’environnements lacustres et
riverains par les agents d’entretien hivernal, il est préalablement nécessaire de procéder à
l’élaboration d’un portrait approfondi du bassin versant du lac Clément, ainsi que de
quantifier les quantités d’agents d’entretien hivernal épandues, afin de proposer des
méthodes d’atténuation adaptées à la problématique en question.

Référence à citer : Mochizuki (2011) Évaluation de la contamination du lac Clément, de son bassin versant et de la nappe phréatique par les sels de voirie – Charlesbourg, Québec. Université Laval, Québec, Juliette Mochizuki, mai 2012. 108 pages + annexes.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: Lac Clément 2012