Suivi des rivières

Intégrité écologique du lac Saint-Charles et des milieux hydriques qui y sont connectés

Le suivi de la qualité de l’eau du lac Saint-Charles et des cours d’eau du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles des dernières années a permis d’améliorer la compréhension des pressions exercées sur le milieu et des conséquences de celles-ci sur la qualité de l’eau de la réserve d’eau potable. De nombreux indicateurs physico-chimiques et biologiques ont été utilisés pour comprendre et décrire la situation. Ceux-ci ont permis de cibler des menaces, d’évaluer localement la qualité de l’eau et d’émettre des recommandations. Or, les écosystèmes aquatiques sont complexes. Afin de mieux comprendre les impacts de l’action humaine sur ces milieux, il devient donc de plus en plus nécessaire d’étudier les écosystèmes aquatiques de manière holistique. 

L’addition de bio-indicateurs aux paramètres physico-chimiques, déjà suivis dans le programme de qualité de l’eau, permet d’ajouter une dimension biologique à la compréhension des milieux. La sommation de ces indices permet de déterminer l’état de l’écosystème, plus précisément son intégrité écologique. Les biosuivis permettent de mesurer le degré d’altération des communautés aquatiques et de fournir un aperçu de la « distance écologique » qui sépare les communautés échantillonnées des communautés références (non altérées) (Campeau et al., 2013).

Ainsi, l’étude de la structure des populations d’organismes permet d’inférer de nombreuses conclusions sur la qualité de l’eau et plus précisément sur la qualité des milieux dans lesquels vivent les organismes. L’information acquise permet de mieux comprendre comment et pourquoi un écosystème est en mesure de fournir les nombreux services écologiques essentiels à la présence d’une eau de qualité, tels que la filtration des polluants ou la prévention de l’érosion. Ces indices sont obtenus par une connaissance fine des organismes et de leur besoin en type d’habitat. De plus, l’utilisation de bio-indicateurs intègre un aspect spatiotemporel, comparé à la prise unique de données physico-chimiques. Finalement, l’intégration des bio-indicateurs dans le suivi de la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière Saint-Charles a été recommandée dans le cadre d’une approche participative (Behmel et al., 2018) et vient, par le fait même, combler les connaissances sur la composition des communautés présentes dans les écosystèmes aquatiques

En plus du résumé, le rapport comprend neuf chapitres :

  1. Introduction et présentation du territoire
  2. Méthodologie détaillée
  3. Lac Saint-Charles
  4. Lac Delage
  5. Lac Durand
  6. Lac Clément
  7. Lac Caché
  8. Suivi des rivières
  9. Conclusion et recommandations

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2017 Suivi des rivières

Lien direct

Suivi des rivières 2017

L’année 2017 a été une année d’échantillonnage de transition afin de répondre aux besoins des différents projets de l’APEL et de ses partenaires (réseau trophique, isotopes, etc.). Ainsi, en 2017 le suivi des rivières a été réalisé en alternance avec le suivi des tributaires. Pour le suivi des rivières, c’est un total de 37 stations qui ont été visitées. Les stations présentes dans le suivi des rivières et le suivi des tributaires ont été visitées aux deux semaines pour un total de 16 sorties. Les stations présentes seulement dans le suivi des rivières ont été visitées aux quatre semaines pour un total de 8 sorties. Comme en 2015, ce sont seulement les cours d’eau du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles qui ont été suivis.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2017 Suivi des rivières

Lien direct

Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles – Campagne 2015

Dans le cadre de ce suivi, 34 stations du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles ont été visitées toutes les deux semaines. Ces stations se situaient sur les rivières Jaune, des Hurons, Hibou, Noire, Nelson, Saint-Charles et des Trois Petits Lacs, sur la décharge du lac Delage, ainsi que sur les ruisseaux Savard, du Valet, des Eaux Fraîches, Plamondon et Leclerc.
Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles  Campagne 2015
Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) 2

Figure 1 : Stratégie d’échantillonnage1 (Behmel, 2010).
Ainsi, ce rapport dresse le portrait de la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière Saint-Charles, par sous-bassin, en présentant une analyse des données de 2015 structurée en fonction de la stratégie employée pour le suivi (Figure 1).

Référence à citer : APEL (2016) Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles – Campagne 2015, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 158 pages.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2016 Rivière Saint-Charles Suivi des rivières

Lien direct

Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles


Le suivi effectué en 2013 avait donc pour objectif de :

(1) obtenir un portrait global de la qualité de l’eau (via des stations dites intégratrices en aval de chaque sous-bassin versant et de chaque rivière d’importance);

(2) identifier des sources potentielles de contamination de l’eau après un secteur urbanisé;

(3) réaliser un suivi préventif de la qualité de l’eau;

(4) connaître les contributions de chaque affluent, en employant la stratégie du triangle, c’est-àdire positionner une station en aval et une en amont des confluences ;

(5) mesurer les apports en PT, en azote total (NT) et en MES dans le lac Saint-Charles provenant de ses principaux affluents.

Référence à citer : APEL (2014) Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles – Campagne 2013, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 150 pages.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2014 Suivi des rivières

Lien direct

Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles

Le programme de suivi proposait entre autres, pour 2011, de l’échantillonnage à 39 stations en
rivière sur l’ensemble du territoire du bassin versant de la rivière Saint-Charles. Ces stations,
visitées aux deux semaines, se situent sur les rivières du Berger, Lorette, Jaune, des Hurons, Hibou,
Noire, Nelson, Saint-Charles, des Trois Petits Lacs, sur la décharge du lac Delage, ainsi que sur les
ruisseaux Savard, du Valet et des Eaux Fraîches.
Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles  Campagne 2011
Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) 2
Le choix des stations s’est fait selon une stratégie qui tient compte des objectifs spécifiques
d’acquisition des connaissances sur la qualité de l’eau du bassin versant (voir aussi la figure 1) :
(1) Afin d’obtenir un portrait global de la qualité de l’eau, nous avons positionné des stations en
aval de chaque bassin versant et de chaque rivière d’importance (stations intégratrices).
(2) Dans le but d’identifier des sources potentielles de contamination de l’eau, nous avons
sectionné les rivières en fonction de l’utilisation du territoire et des sources de pollution
connues.
(3) Par mesure de prévention, nous avons positionné des stations pour un suivi préventif de la
qualité de l’eau.
(4) Pour bien connaître les apports d’une rivière par rapport à une autre, nous avons employé la
stratégie du triangle, c’est-à-dire positionner une station en aval et une en amont de la
confluence.
(5) Dans l’intention de connaître les apports de phosphore des affluents du lac Saint-Charles, nous
avons positionné des stations sur les principaux affluents soupçonnés d’apports en phosphore,
juste avant que ceux-ci se jettent dans le lac.
(6) Nous avons tenu compte de l’importance relative du cours d’eau en fonction de son apport à
la station de la prise d’eau potable située sur la rivière Saint-Charles (Château-d’Eau).

Référence à citer :  APEL (2012) Suivi des rivières du bassin versant de la rivière Saint-Charles – Campagne 2011, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec , campagne 2011, mars 2012., 133 pages.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2012 Suivi des rivières

Lien direct

Suivi des rivières du haut-bassin de la rivière Saint-Charles

De manière globale, la qualité de l’eau de toutes les rivières échantillonnées est caractérisée par des
concentrations élevées de CF, de PT et de MES. Nous avons pu observer des dépassements du seuil
en CF pour la baignade (200 UFC/100 mL) dans les rivières des Hurons, Hibou, des Trois-PetitsLacs, Savard et Nelson, ainsi qu’au ruisseau du Valet, des Eaux-Fraîches, et ce, par temps sec et par
temps de pluie. En ce qui concerne les concentrations en PT, ce sont les rivières des Hurons, Noire
et Hibou qui ont présenté le plus couramment des dépassements du seuil établi pour éviter la
prolifération des algues (20 μg/L), par temps de pluie et par temps sec. Les rivières Savard, Nelson
et Courte-Botte, ainsi que le ruisseau du Valet, présentent également des dépassements, mais de
manière occasionnelle et davantage en temps de pluie. Les plus importantes charges en MES ont pu
être associées aux rivières des Hurons, Noire et Hibou

 

Référence à citer : APEL (2011) Suivi des rivières du haut-bassin de la rivière Saint-Charles – Campagne 2010, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 38 pages + 1 annexe.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2011 Suivi des rivières

Lien direct

Suivi des rivières du haut-bassin de la rivière Saint-Charles

Cette première campagne d’échantillonnage a permis de dresser un portrait global et à jour de la qualité
de l’eau des cours d’eau du haut-bassin de la rivière Saint-Charles. En effet, avant 2007, les données
disponibles étaient ponctuelles et peu dispersées sur le territoire. Ces travaux ont aussi permis de
repérer des contaminations importantes et d’en localiser les sources.

Référence à citer : : APEL (2010) Suivi des rivières du haut-bassin de la rivière Saint-Charles, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec,, Campagne 2009, Andréanne Boisvert, février 2010. 35 pages.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2009 Rivière Saint-Charles Suivi des rivières

Lien direct