Trois Petits-Lacs

Diagnose Trois Petits Lacs

En 2007, l’APEL a réalisé une diagnose qui comprenait l’étude des paramètres physiques (température, oxygène, pH, conductivité et transparence), chimiques (phosphore et oxygène), la caractérisation des herbiers aquatiques et la caractérisation des bandes riveraines. Les résultats montraient que les Trois Petits Lacs étaient dans un état trophique «oligotrophe» selon les critères du MDDEP (phosphore total, chlorophylle a et transparence). En 2016, dans le cadre du RSVL, l’état trophique du lac a été établi selon les critères de phosphore, de chlorophylle a, de la transparence et du carbone organique dissous. Les résultats de ce suivi de 2016 révélaient que les Trois Petits Lacs étaient considérés comme des lacs oligotrophes. L’eau des lacs est décrite comme étant peu enrichie en phosphore, ayant une faible biomasse d’algues microscopiques et étant légèrement colorée par le carbone organique. La présente diagnose des Trois Petits Lacs réalisée en 2017 par l’APEL visait à faire un suivi des problèmes soulevés lors de la diagnose de 2007, mais également d’actualiser le portrait du plan d’eau. De façon plus spécifique, les objectifs de l’étude étaient de :

  • Analyser la qualité de l’eau du lac;
  • Décrire les communautés de cyanobactéries;
  • Réaliser un inventaire des herbiers aquatiques;
  • Caractériser les bandes riveraines;
  • Évaluer l’état trophique du lac;
  • Analyser l’eau des tributaires.

Référence à citer : APEL (2019) Diagnose des Trois Petits Lacs – 2017, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 59 pages plus annexes.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: 2019 Diagnose Trois Petits-Lacs

Lien direct

Diagnose écologique des lacs Durand et Trois-Petits-Lacs

L’étude consiste à prendre des mesures de la qualité de l’eau des deux lacs à l’étude au printemps,
lorsque les effets du lessivage des polluants avec la fonte des neiges sont les plus marqués, ainsi que durant
la période de stratification thermique des masses d’eau (moment où on observe les effets de la dégradation
des matières organiques en profondeur). Des analyses de coliformes fécaux ont également été effectuées en
plusieurs endroits sur les lacs afin de vérifier la contamination bactérienne et, si possible, de circonscrire les
sources.

Référence à citer : Bolduc, F. 2002. Diagnose écologique des lacs Durand et Trois-Lacs, Cantons-Unis de Stoneham et Tewkesbury. Rapport présenté par Pro Faune à l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord. 63 pages et 2 annexes.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: Diagnose Lac Durand 2007 et moins Trois Petits-Lacs

Lien direct