Publications année 2013

Diagnose du lac Clément


En 2007, dans le cadre de l’Étude limnologique du haut-bassin de la rivière Saint-Charles, une première diagnose du lac Clément a été effectuée. Le lac se trouvait alors en fin de stade oligotrophe. Cependant, une conductivité très élevée a été constatée. En 2008, l’APEL a reçu le mandat d’échantillonner le lac Clément et ses tributaires afin de déterminer la nature des ions à l’origine de cette conductivité dans le lac et d’en identifier les sources. Les ions se sont avérés être principalement des chlorures en provenance des tributaires drainant le réseau routier, notamment l’autoroute 73, le boulevard Talbot et l’avenue de la Rivière-Jaune. Ce suivi s’est poursuivi en 2009, 2010 et 2011. En 2011, l’APEL a mandaté une étudiante à la maîtrise pour réaliser une revue de la littérature permettant de proposer des mesures d’atténuation des apports en sels de voirie au ministère des Transports du Québec (MTQ) et à la Ville de Québec. Parmi les recommandations, il a été question de (1) refaire une diagnose complète du lac Clément et de (2) réaliser un suivi des hydrocarbures et des métaux dans le principal affluent (affluent 1) du lac Clément.

La première recommandation avait pour but de vérifier l’évolution du lac Clément depuis 2007. La deuxième recommandation visait le suivi des contaminants des axes routiers afin de pouvoir éventuellement évaluer la réduction des apports suite à l’installation d’un lit filtrant sur calcite (objectif : diminution des apports en sels de voirie, en hydrocarbures et en métaux).

La diagnose du lac Clément de 2012 comprenait l’analyse des paramètres physico-chimiques et biologiques du lac (quatre fois durant la période sans glace), un inventaire des herbiers aquatiques, une analyse de la bande riveraine, ainsi que l’analyse de paramètres physico-chimiques et bactériologiques des affluents (une sortie en mars et quatre sorties simultanément avec l’échantillonnage du lac). Les hydrocarbures C10-C50, les huiles et les graisses ainsi que les métaux ont été des paramètres analysés pour l’affluent 1 seulement, l’affluent principal qui draine l’ensemble des eaux des trois axes routiers.


Référence à citer :
 APEL (2013) Diagnose du lac Clément – 2012, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 73 pages plus annexes.La diagnose du lac Clément de 2012 comprenait l’analyse des paramètres physico-chimiques et biologiques du lac (quatre fois durant la période sans glace), un inventaire des herbiers aquatiques, une analyse de la bande riveraine, ainsi que l’analyse de paramètres physico-chimiques et bactériologiques des affluents (une sortie en mars et quatre sorties simultanément avec l’échantillonnage du lac). Les hydrocarbures C10-C50, les huiles et les graisses ainsi que les métaux ont été des paramètres analysés pour l’affluent 1 seulement, l’affluent principal qui draine l’ensemble des eaux des trois axes routiers.

Consulter la carte narrative pour avoir un aperçu de l’état du lac

Télécharger la publication complète

Étiquettes: Diagnose 2013 Lac Clément

Lien direct

Diagnose du lac Beauport

Cette diagnose a été effectuée en collaboration avec l’Institut national de la recherche scientifique, centre Eau-Terre-Environnement (INRS-ETE). Le but principal de l’étude est de surveiller l’état général du lac. Spécifiquement, les objectifs sont d’évaluer l’état trophique du lac, de procéder à l’inventaire des herbiers aquatiques, de caractériser les bandes riveraines et d’analyser la qualité de l’eau de ses tributaires et de son effluent.

Référence à citer :  APEL (2014) Diagnose du lac Beauport – 2013, Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 51 pages plus annexes.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: Diagnose Lac Beauport 2014 2013

Lien direct