Lac Clair : Faits saillants de la campagne d’échantillonnage 2015

En 2011, l’APEL a mis en place, en collaboration avec la Ville de Québec, le programme de suivi de la qualité de l’eau du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles. Dans le cadre de ce programme, l’APEL étudie le lac Clair en tant que « lac témoin », car il est presque exempt de perturbations anthropiques. La diagnose du lac Clair effectuée en 2015 permet de dresser un portrait général de l’état du plan d’eau, grâce à une évaluation du stade trophique (1), une étude de la communauté cyanobactérienne (2), un inventaire des herbiers aquatiques (3), une caractérisation des bandes riveraines, une analyse de la qualité de l’eau de son effluent et une évaluation de la conductivité (4).

 

Référence à citer : APEL (2016) Lac Clair : évaluation de l’état trophique, étude de la communauté cyanobactérienne, inventaire des herbiers aquatiques et évaluation de la conductivité spécifique – Faits saillants de la campagne d’échantillonnage 2015. Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord, Québec, 2 pages.

Télécharger la publication complète

Étiquettes: Diagnose 2016 Lac Clair